Accueil > P’tit Journal > En balade > Les Baux de Provence

Les Baux de Provence

Dernier ajout : 29 juin 2006.

Les Superactifs en ballade dans un village des Alpilles réputé pour son cadre, ses ruines, son huile d’olive.

Pour plus de renseignements voir
le site officiel

Articles de cette rubrique

  • Une sortie à faire !

    29 juin 2006, par Les superactifs

    Nous voilà aux Baux de Provence... Il y a un monsieur qui nous accueille a l’entrée. Il est habillé comme au Moyen-Age. On rencontre un autre monsieur qui nous explique comment fabriquer de la monnaie comme avant. Après il nous raconte l’histoire de la monnaie. Puis il nous a montré comment il fallait faire. On prend un " martel" pour aplatir les gouttes d’étain. Si ça ne fait pas trop un rond il y a une grosse lime pour limer la pièce. Après, le monsieur en a désigné quelques-uns pour faire une (...)

  • Des armes et du respect

    28 juin 2006, par Les superactifs

    Les armes :
    Le meilleur moment de la journée c’est quand je me suis battu avec le monsieur. Il m’a déguisé en chevalier avec une côte de maille très lourde, un casque en fer et une cuirasse. Il prenait plusieurs armes et il les essayait sur moi. Il faisait tournoyer une énorme masse, me menaçait avec une épée, il m’a installé sur un cheval de bois et a lancé contre moi d’autres copains. Je n’étais pas rassuré, vous pouvez le croire...
    Taille de pierre :
    Il y avait un homme qui nous a montré comment (...)

  • Fabriquer une chandelle

    28 juin 2006, par Les superactifs

    La chandelle
    Pour faire une chandelle il faut prendre une mèche la tremper 15 A 50 fois dans de la cire d’abeille et compter jusqu’à 10 s chaque fois qu’on met une couche. Après, il faut la laisser sécher et puis voilà vous obtenez votre chandelle.
    Battre la monnaie
    Pour battre la monnaie il faut faire bouillir de l’étain. Puis, on prend une goutte, on la pose sur une enclume. On prend un martel (marteau) on tape pour l’aplatir. Après pour faire le sceau on pose le bout d’étain aplati entre (...)

  • Des chants d’ailes ou des champs d’lllll ?

    28 juin 2006, par Les superactifs

    Lors de notre visite au château des Baux de Provence, il y avait un atelier de fabrication de chandelles, car, à cette époque, l’électricité n’avait pas été inventée. On s’éclairait donc à la chandelle. On prenait un bâton auquel on attachait un bout de ficelle que l’on trempait dans de la cire d’abeille chaude. Puis on la sortait du chaudron. On attendait que celle-ci s’arrête de couler puis que la cire refroidisse, au moins 20 secondes. Ensuite on répétait l’opération plusieurs fois. Pour avoir une (...)

  • Tailler la pierre

    28 juin 2006, par Les superactifs

    Aux Baux de Provence, nous sommes allés visiter le château. Là-bas, nous avons participé à quatre activités. Ils nous ont appris à « battre monnaie ». Je vais vous expliquer, on prend une goutte d’étain, on la met sur une enclume, on prend un « martel » , on la met entre deux sceaux et on tape dessus. Quand c’est arrondi, si elle n’est pas vraiment ronde, on la coupe avec des ciseaux, et on la lime avec une lime.
    Tailler la pierre :
    Je vous le dis dès maintenant pour tailler les pierres il faut être (...)

0 | 5 | 10

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0