Accueil > P’tit Journal > En voyage > Notre troisième jour aux Angles

Notre troisième jour aux Angles

mercredi 27 janvier 2010, par Les p’tits skieurs de Marsillargues

Les cours de ski

Aujourd’hui, avec Delphine on est monté sur un tire-fesses. Elle nous a fait un parcours et nous avons freiné.
Le groupe de Brigitte et celui de Bernard ont pris le télécabine et le tire-fesses.
Le groupe de Valéry a fait du hors piste, ils ont descendu une piste de 4 km.
Le groupe d’Eric a appris à faire des dérapages en parallèle.


Les activités

La classe de Mme Daussy est sortie en raquettes.
Au centre, une animatrice nous a expliqué comment mettre et régler des raquettes. Le car nous a déposés dans une forêt près des pistes. Nous avons marché les uns derrière les autres, en gardant une distance d’un mètre. Ensuite, la pente était plus raide. On s’est arrêté sur du plat, en cercle, sans bruit, pour voir si des animaux s’approchaient. Nous avons entendu des oiseaux chanter.
On est redescendu, on a fait les anges et la maîtresse nous a pris en photo.

La classe de Mme Sanchez s’est bien amusée avec une demi-journée de luge.

La classe de M. Legendre est allée à Mont-Louis pour visiter les fortifications de Vauban et le four solaire. Ils ont été très impressionnés par leur visite.

Météo

Cette nuit, il a fait une mini tempête et il a neigé (3 cm). Cet après-midi il ne neigeait plus et il a fait beau.
Température du matin :
Vers 10 heures du matin, il faisait -6° C en bas des pistes
Température de l’après midi :
Vers 14 heures, il faisait 16°C en bas des pistes et en haut des pistes -4°C.

La veillée de mardi

Mardi soir, pendant la veillée, un nouveau jeu est né …LE HOCKEY SERPILLIERE !
Pour remplacer la crosse, des balais, et puis en guise de palais, une serpillière.
Pour gagner, il faut marquer le plus de buts.
Ce jeu est marrant et facile.
Bien sûr, il faut être agile, motivé(e), et concentré(e).
Les garçons ont pris une sacrée raclée… !

Scoop

Ce matin, au ski, le groupe de Valéry a fait du hors piste (2 mètres).
Les enfants se suivaient. Nous sommes tous passés sous une branche et comme Robin est plus grand que les autres, il l’a prise en pleine face. Heureusement, plus de peur que de mal.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0